Looking For Anything Specific?

Header Ads

Le vocabulaire du Twitter littéraire

vocabulaire-twitter
© Pixabay et Iconfinder


Il y a quelques années, je possédais un compte Twitter que j'ai rapidement supprimé, tant je ne comprenais rien à ce réseau social. Mais j'ai décidé de rouvrir un compte Twitter juste après avoir publié mon premier roman, en août 2019. De mon point de vue, tout miser sur Facebook pour la promotion de ses ouvrages constitue un pari risqué, vu le côté vieillissant et trop communautaire dudit réseau. Or, Twitter demande un petit moment d'adaptation, à commencer par son vocabulaire. Et comme je fais partie de la communauté littéraire, il existe d'autres mots à connaître.


Le vocabulaire général de Twitter


L'environnement de Twitter et ses utilisateurs


  • La twittosphère : désigne l'environnement de Twitter ;
  • les twittos : les utilisateurs de Twitter. Un twitto si c'est un homme et une twitta s'il s'agit d'une femme ;
  • un follower : une personne qui vous suit ou un abonné ;
  • un following : une personne ou un compte que vous suivez, ou un abonnement ;
  • un mutu : une personne ou un compte qui vous suit, et que vous suivez en retour ;
  • un tweet : un post ou une publication Twitter ;
  • un hashtag # : il s'agit d'un croisillon que l'on utilise pour définir le thème d'un tweet ou d'une discussion publique.


Les sigles de Twitter

 

  • RT (retweeter) : partager un tweet ;
  • DM (direct message) ou MP (message privé) : conversation privée que vous avez avec quelqu'un. Par défaut et hors conversations de groupe, seules les personnes que vous suivez, ou que vous avez suivies et avec lesquelles vous avez déjà échangé, peuvent vous contacter. Mais si vous préférez accepter les messages privés de tout le monde, vous pouvez le faire en allant dans les paramètres de Twitter ;
  • TT (trending topic) : sujet tendance du moment que vous pouvez voir en cliquant sur la loupe de la fonction "rechercher". Les trending topics sont représentés par un hashtag #
  • TL (timeline) : signifiant littéralement "ligne de temps", la timeline désigne l'activité chronologique des personnes que vous suivez. Comme sur Facebook, Twitter peut aussi vous suggérer du contenu, également appelé feed ;
  • RS : sigle de "réseaux sociaux" ou de "réseau social".


Les fonctionnalités courantes de Twitter


  • Liker : aimer un tweet ;
  • taguer : citer ou mentionner un compte ou une personne dans un tweet ;
  • citer un tweet : partager un tweet avec un commentaire ;
  • décocher : dans une discussion à plusieurs, il s'agit de décocher le nom des personnes non concernées par la réponse, pour leur éviter une rafale de notifications ;
  • le followback : désigne le fait de suivre quelqu'un en retour.


Le côté "sombre" de Twitter


  • Masquer une conversation : quand les personnes oublient de vous décocher dans une conversation de groupe, ce qui arrive fréquemment, il suffit de cliquer sur "masquer la conversation" à partir du tweet d'origine, pour ne plus recevoir de notifications liées à la fameuse discussion ;
  • masquer un compte ou une personne : les tweets d'une personne vous ennuient et vous ne voulez pas que ça se sache ? Allez sur son profil et appuyez sur "masquer". La personne n'apparaîtra plus dans votre actualité et vous verrez une cloche barrée à côté de son pseudo. Or, si vous la suivez toujours, vous recevrez toujours des notifications lorsqu'elle interagira avec vous ou lorsqu'elle likera vos tweets. Si vous masquez une personne que vous ne suivez pas ou que vous ne suivez plus, vous ne recevrez aucune notification lorsqu'elle interagira avec vous ou lorsqu'elle likera un post qui vous concerne. Vous ne la verrez pas non plus dans votre fil, sauf si vous êtes mentionné dans le même tweet qu'elle ;
  • unfollow : se désabonner d'un compte ou arrêter de le suivre ;
  • bloquer un compte : lorsque vous bloquez un compte, celui-ci ne peut plus interagir avec vous ni vous liker, mais vous pouvez toujours voir ses tweets en allant sur son profil, sauf si la personne vous bloque à son tour. Quand vous bloquez quelqu'un, il ne peut plus voir le contenu de vos tweets, mais il peut toujours voir la mention de votre nom. Le message "tweet indisponible" s'affichera si la personne vous a bloqué, si elle a supprimé son tweet ou si vous l'avez bloquée. Dans ce dernier cas, vous pouvez toujours voir le tweet puisque Twitter vous le propose, sauf s'il y a également eu blocage de l'autre côté ;
  • un drama : fait référence à une embrouille Twitter. Le terme est valable pour n'importe quel réseau social. Twitter est réputé pour être LE réseau social le plus délétère et le plus haineux, même si l'on trouve une solidarité réelle. Des personnes pas très intelligentes peuvent créer un drama pour un simple blocage ou pour un simple désabonnement : elles vous citent et crient au scandale sur la place publique, en croyant vous connaître, comme si vous aviez élevé les cochons ensemble, alors que ce n'est pas le cas. D'autres personnes qui ne vous connaissent pas en profitent pour vous bloquer ou pour vous descendre parce que X a dit que vous étiez un sale type ou une sorcière. Une personne avec laquelle vous avez échangé des messages privés peut également faire des captures d'écran et tronquer vos messages pour les montrer aux autres, afin que vous endossiez le mauvais rôle. Eh oui, c'est du vécu, comme pour certains collègues auteurs qui sont assez visibles dans la communauté. Si vous êtes impliqué dans un drama, retenez bien ceci : c'est parce que votre franchise dérange, parce que vous êtes différent ou exprimez un avis différent, parce qu'il y a de la jalousie ou parce que vous possédez des compétences que d'autres n'ont pas. Le meilleur moyen de vous prémunir, c'est d'ignorer les personnes à l'origine du drama. Ne perdez pas votre temps avec des imbéciles ou avec des personnes qui n'en valent pas la peine ;
  • le soft block : quand une personne vous insupporte, mais que vous ne voulez pas la bloquer, vous pouvez faire en sorte de ne plus la suivre et veiller à ce qu'elle ne vous suive plus. C'est retors comme méthode, mais ça existe. Pour pratiquer un soft block, il suffit de bloquer la personne et de la débloquer. Ainsi, elle ne fera plus partie de votre liste de contacts. Cela dit, Twitter lui-même peut pratiquer un soft block à votre insu et avec n'importe qui, sans que l'on sache pourquoi ;
  • signaler un tweet : vous pouvez signaler un tweet si son contenu est haineux, raciste ou homophobe. Dans l'attente de son examen par Twitter, le tweet est supprimé ;
  • signaler un compte : vous pouvez aussi signaler un compte ; en général, celui-ci est temporairement suspendu, sauf s'il contrevient à la politique de Twitter, auquel cas la suspension se révèlera définitive ;
  • signaler une conversation dans un message privé : il s'agit de signaler à Twitter que l'on a affaire à un spam. Si vous procédez ainsi, les messages privés envoyés disparaîtront de votre compte et Twitter les examinera. La personne ou le compte concerné ne pourra plus échanger avec vous en privé ;
  • le subtweet : c'est l'équivalent du drama, sauf que la personne critiquée en public n'est pas mentionnée, mais on livre suffisamment d'éléments pour savoir de qui il s'agit. Je trouve ça plus tordu qu'un drama, pas vous ?

Les dernières fonctionnalités de Twitter


  • Les fleets : les fleets fonctionnent comme les stories sur Facebook et Instagram. Ils durent 24 heures et permettent de poster du contenu temporaire ;
  • les spaces ou les espaces : apparus récemment, ils permettent de créer des discussions vocales dans un groupe de 11 personnes maximum, mais le nombre d'auditeurs est illimité. Cette fonctionnalité n'est proposée qu'aux comptes ayant au moins 600 abonnés.

En savoir plus sur les fonctionnalités de Twitter, avec l'autrice hybride Maritza Jaillet




Le vocabulaire de Twitter propre à la communauté littéraire


  • AE : "auto-édition" ou "auto-édité" ;
  • ME : "maison d'édition" ;
  • DE : "directeur éditorial" ;
  • BL : "bêta-lecture" ou "bêta-lecteur". La bêta-lecture intervient quand votre manuscrit est fini. Le bêta-lecteur est là pour vous livrer son ressenti par rapport à la lecture, pour vous faire part des incohérences relevées et pour vous faire savoir si un personnage manque de profondeur. Il ne remplace en aucun cas le correcteur ou le bêta-correcteur, qui effectue un premier travail de correction, avant l'envoi éventuel de votre manuscrit à un correcteur professionnel ;
  • PAL : signifie "pile à lire". Rien à voir avec la télé !

Pour découvrir d'autres mots, propres à la communauté littéraire, retrouvez l'autrice hybride Maritza Jaillet qui vous expliquera, de façon détaillée, le vocabulaire livresque !


Enregistrer un commentaire

2 Commentaires